La liseuse, Robert James Gordon (1877)

Ce site est le journal de mes découvertes au pays des merveilles des arts et des lettres.

Il est dédié à la mémoire de mon père, Pierre-Henri Carteron, régisseur de l'atelier photographique du Centre Georges Pompidou où il a travaillé de 1977 à 2001.

Un cancer de la gorge lui a ôté la voix. Les mots sont restés coincés en travers.

A ma mère qui m'a nourrie du lait de ses rêves.

"Ecrire, c'est rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour" (La part manquante, Christian Bobin).

lundi 4 janvier 2016

Bonne année 2016 !


Je souhaite à tous les lecteurs du blog La Liseuse une bonne année 2016 riche en émotions littéraires. Puisse t'elle vous apporter autant d'exaltation qu'une belle lettre d'amour. L'écrit tend à disparaître mais les livres résistent et les mots n'ont jamais autant circulé qu'à travers les formes modernes de communication. 

Peinture : The Letter, 1882, Julius LeBlanc Stewart (artiste américain qui fit carrière à Paris, élève de Jean-Léon Gérôme à l'école des beaux-arts).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire